La terre

Celle qui l'aime…

Spectacle familial de 50 minutes

pour tous les publics à partir de 7 ans

 

Thèmes :

La terre / l'écologie /la poésie/ Anjela Duval

 

Synopsis :

Si Anjela Duval est un nom qui sonne familièrement à nos oreilles, son oeuvre est encore trop
mal connue du grand public. Aujourd’hui pourtant, il est impérieux de faire résonner ses poèmes nés de la terre.
Dans ce spectacle poétique et sensible, trois amis artistes se réunissent autour d’une table pour
rendre un hommage délicat à cette personnalité emblématique de la culture bretonne.
Les poèmes et quelques extraits intimes de sa correspondance, dits à deux voix, y sont parés de
mélodies et de traits de pinceaux habilement harmonisés.

Note d'intention
Anjela aimait rappeler qu’elle était paysanne avant d’être poétesse.
Nous avons choisi ici de vous offrir sa poésie qui évoque avec tant de force sa vie au service de la terre.
Parce que sa langue belle et vivante émeut jusque dans ses correspondances.

Et parce qu’aujourd’hui il y a urgence à lire, relire ou écouter cette voix qui déplorait dès ses premiers poèmes (1964) la destruction organisée de notre bien commun.

 

Distribution :

 

Christelle Le Guen: peintre illustratrice

Gidas Le Buhé: saxophoniste

Philippe Gloaguen: guitariste

Anne Auffret et Mia Delmaë : Voix

 

Regard extérieur et aide à la mise en scène :

Julien Stéphan

Christelle Le Guen est auteure et illustratrice. Depuis vingt ans, elle brosse des images avec des pinceaux tout secs, abîmés et très vieux. En plus de l'édition pour laquelle elle écrit aussi, elle peind en direct dans des spectacles-performances avec ses compagnons de la Famille Petitplus. Elle est l'auteure et/ou l'illustratrice d'une vingtaine d'ouvrages chez différents éditeurs de littérature jeunesse. (christelleleguen.com) 

 

Gildas Le Buhé est musicien-chanteur. Un don ? Une vocation ? Non, rien de tout cela, au début, juste un larcin. Il vole de bonne heure les instruments de papa. Ce bandit de cinq ans, gamin du pays vannetais mettra depuis ce moment son plaisir et sa fougue dans l'expression de sa musique. Il chante en breton (celui de son pays) et fait sonner son saxophone ténor dans diverses formules musicales et théâtrales, le Régis Huiban Quintet, Bill Ebet Band, La famille Petitplus, Et dans le Vent…, Piotr …… (gildaslebuhe.com)

 

Philippe Gloaguen, guitariste-siffleur sait tout jouer (ce n'est pas lui qui le dit). Et si ce n'est pas lui, c'est sans doute sa Gibson. Elle chante aussi bien le jazz que la musique traditionnelle ou le hard rock. 

C'est le rossignol bigouden qui gratte dans le Régis Huiban Quartet, le Trio d'en bas, les Pokès de criée, Tan Ban Ty, Kej ou pour le cinéma « Un village sans dimanche ».